euphonique

euphonique

euphonique [ øfɔnik ] adj.
• 1756; de euphonie
Relatif à l'euphonie. « Une faute euphonique » (Claudel). Qui a de l'euphonie. « elle s'appelle Gretchen, nom qui, pour n'être pas si euphonique qu'Éthelwina ou Azélie, paraît d'une suffisante douceur aux oreilles allemandes et néerlandaises » (Gautier). Qui produit l'euphonie. Le t euphonique ( 1. t) . Adv. EUPHONIQUEMENT , 1845 .

euphonique adjectif Relatif à l'euphonie, qui produit l'euphonie.

euphonique
adj. Didac. Employé pour l'euphonie. Un ajout euphonique.

⇒EUPHONIQUE, adj.
MUS. et usuel. Relatif à l'euphonie. Un collier de villages aux noms euphoniques (AMIEL, Journal, 1866, p. 482). Ce fa(...) simple adoucissement euphonique, [donne] à la fin de cette réponse un aspect modulant (D'INDY, Compos. mus., t. 2, 1, 1897-1900, p. 41) :
1. ... Cambremer, c'est un nom authentique et ancien (...).
Je ne vois aucun mal à ce que ce soit ancien, (...) mais en tous cas ce n'est pas euphonique...
PROUST, Swann, 1913, p. 337.
En partic., LING., PHONÉT. Phonème euphonique. Phonème qui facilite la transition entre deux sons consécutifs (d'apr. MAR. Lex. 1933). On fait parfois usage de consonnes dites euphoniques pour éviter un hiatus (MOUNIN 1974) :
2. Vous avez à la fois tort et raison pour toute Rome. L'e euphonique corrige la règle de tout, sans l'accord (...). En somme, comme toute Rome est disgracieux, je mets : où croulait Rome entière.
HUGO, Corresp., 1859, p. 296.
Rem. On rencontre ds la docum. l'adv. euphoniquement. D'une manière euphonique; par euphonie. Moi, j'aurais mis : « chemin bordé d'aristocrates limaces » ou, plus euphoniquement :« chemin bordé de limaces aristocratiques » (MIOMANDRE, Écrit sur eau, 1908, p. 153).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1756 gramm. (Encyclop., s.v. euphonie : lettre euphonique). Dér. du rad. de euphonie; suff. -ique. Fréq. abs. littér. :9.

euphonique [øfɔnik] adj.
ÉTYM. 1756; de euphonie.
Didactique.
1 Relatif à l'euphonie. Harmonieux.
1 La faute grammaticale est le plus souvent un remède à une faute euphonique.
Claudel, Positions et propositions, p. 83.
2 Qui a de l'euphonie.
2 (…) elle s'appelle Gretchen, nom qui, pour n'être pas si euphonique qu'Éthelwina ou Azélie, paraît d'une suffisante douceur aux oreilles allemandes et néerlandaises.
Th. Gautier, la Toison d'or, III.
3 Qui produit de l'euphonie. || Dans « Qu'a-t-il dit » le t ajouté est euphonique. || Phonème euphonique.
CONTR. Cacophonique, dissonant.
DÉR. Euphoniquement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • EUPHONIQUE — adj. des deux genres T. de Gram. Qui produit l euphonie. Dans cette phrase, Viendra t il, le t est une lettre euphonique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • EUPHONIQUE — adj. des deux genres T. de Grammaire Qui produit l’euphonie. Voyelle, consonne euphonique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • euphonique — (eu fo ni k ) adj. Qui produit de l euphonie, qui s emploie, se met par euphonie.    Lettre euphonique, celle qui est employée pour adoucir la prononciation, par exemple l s dans vas y, lorsque l impératif est va, et qu on dirait régulièrement va …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • euphonique — eufonico ит. [эуфо/нико] euphonic англ. [юфэ/ник] euphonique фр. [эфони/к] euphonisch нем. [ойфо/ниш] благозвучно см. также eufonia …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • euphonique — См. eufònico …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • Phonème euphonique — Phonème éphelcystique Un phonème éphelcystique (du grec ἐφελκυστικός, « attiré à la suite ») est, en phonétique, un phonème la plupart du temps une consonne ajouté à la fin d un morphème ou d un mot (c est dans ce cas une paragoge) pour …   Wikipédia en Français

  • euphoniquement — euphonique [ øfɔnik ] adj. • 1756; de euphonie ♦ Relatif à l euphonie. « Une faute euphonique » (Claudel). Qui a de l euphonie. « elle s appelle Gretchen, nom qui, pour n être pas si euphonique qu Éthelwina ou Azélie, paraît d une suffisante… …   Encyclopédie Universelle

  • Phonème éphelcystique — Un phonème éphelcystique (du grec ἐφελκυστικός, « attiré à la suite ») est, en phonétique, un phonème la plupart du temps une consonne ajouté à la fin d un morphème ou d un mot (c est dans ce cas une paragoge) pour des raisons… …   Wikipédia en Français

  • t — 1. t [ te ] n. m. inv. 1 ♦ Vingtième lettre et seizième consonne de l alphabet : t majuscule (T), t minuscule (t). Ne pas oublier la barre du t. « et, qui plus est, vous ne barrez point vos t » (France). Prononc. Lettre qui, prononcée, note l… …   Encyclopédie Universelle

  • T — 1. t [ te ] n. m. inv. 1 ♦ Vingtième lettre et seizième consonne de l alphabet : t majuscule (T), t minuscule (t). Ne pas oublier la barre du t. « et, qui plus est, vous ne barrez point vos t » (France). Prononc. Lettre qui, prononcée, note l… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”